Livraison offerte en France métropolitaine à partir de 100€

Les textiles naturels durables

Les textiles naturels durables

 

 

L’industrie textile est l’une des industries les plus polluantes au monde.

En 2021, les entreprises de mode n’ont jamais autant été en réflexion sur leur manière de produire et de limiter leur impact écologique.

Le comportement des consommateurs évolue lui aussi et tend aujourd’hui vers une consommation plus responsable et durable.

 

L’impact d’un vêtement commence avec la fibre. 

Il existe plusieurs catégories de fibres : les fibres naturelles végétales (le chanvre, le lin, le coton), les fibres naturelles artificielles (le viscose, le modal, le lyocell),  les fibres synthétiques (polyamide, polyester...) et celles d’origine animale (laine, soie, cachemire,...).

Aujourd’hui, nous vous présentons les tissus responsables d’origine naturelle végétale ou artificielle.

 

Pour les premiers produits Ejwe, nous avons fait le choix d’utiliser du coton biologique certifié GOTS. C’est la première matière que nous avons trouvé répondant à toutes les caractéristiques que nous cherchions (douceur, élasticité, qualité, prix,...).

De plus, il s'agit de la matière la mieux supportée par la peau puisque sa fibre a une vertu hypoallergénique. Le coton bio évite les irritations et allergies, et est donc recommandé pour les parties du corps les plus sensibles. 

Nous travaillons aujourd’hui pour développer de nouveaux produits confectionnés à partir de modal ou de lyocell (tellement doux comme on aime) et de lin.



 

LES FIBRES NATURELLES VÉGÉTALES

 



Le chanvre :
 

Le chanvre est actuellement la matière naturelle la plus écologique sur le marché du textile.

Elle ne pollue pas lors de sa culture ni lors de sa transformation en tissu. Le chanvre pousse selon le même principe que les mauvaises herbes, il ne nécessite pas d'irrigation, il est résistant aux insectes, à la plupart des maladies, et se développe très rapidement. Sa culture nécessite donc peu ou pas d’engrais ou de pesticides. Le chanvre a même comme particularité de régénérer les sols sur lesquels il pousse

Sa fibre est également très résistante, ce qui permet d’obtenir des habits très solides et antibactériens. Il possède aussi l’avantage d’être thermorégulateur (garde au chaud l’hiver et frais l’été) et protège des UV.

Le chanvre est réputé pour sa solidité c’est pour cela que son utilisation dans le textile a été mise de côté et exploitée principalement pour les cordages ainsi que pour la construction. 

Son seul défaut est son processus de transformation qui est fastidieux. Il est difficile d’obtenir des fibres douces, c’est pourquoi les habits en chanvre sont souvent issus de fibres mixtes mélangeant chanvre et coton.

 

 

Photo : @tsuyoshikozu


Le lin :
 

Le lin est une fibre naturelle végétale extraite de la tige de la plante du même nom. (photo champs de lin + matière)

Il existe une certification de lin biologique (1% de la production totale). 

Mais même non bio, le lin est une matière naturellement écologique. Sa culture nécessite très peu d’engrais et de pesticides et aucune irrigation et retient bien les gaz à effet de serre. De plus, tout est bon dans le lin; il n'y a rien à jeter. Le lin ne produit aucun déchet car ses sous-produits sont utilisés pour d’autres industries que le textile (en papeterie par exemple).


La France est le 1er producteur de lin au monde. Mais 90% de sa production part en Chine ou en Inde pour être filée, tissée puis confectionnée. 

Outre l’impact écologique évident du transport de la matière première, la transformation du lin en fil ou la teinture du tissu est moins régulée dans ces pays et utilise souvent des énergies sales ou des produits chimiques. 


Master of linen est une marque déposée, créée pour garantir à ses acheteurs un lin 100 % européen de la plante à la confection du vêtement ainsi qu’une culture sans irrigation, sans OGM et sans production de déchets.

Depuis quelques années, il y a une ré-émergence de la filière du lin en France. Ainsi en 2020, l’usine Emanuel Lang a décidé de remonter une ligne de filature de lin. Ainsi on peut trouver des produits en lin 100% français, de la culture du lin, en passant par, la filature, le tissage et la production.


Cette fibre possède de nombreux avantages comme sa facilité d’entretien, son fort pouvoir absorbant, sa résistance et ses propriétés de thermorégulation. Elle est utilisée dans l’habillement, le linge de maison mais aussi les matériaux composites.

Le plus gros inconvénient du lin est qu’il est plus onéreux à produire que le coton. Il est aussi plus rugueux et se froisse facilement. 



Photo : @paff

Le coton biologique : 

Le coton est la matière naturelle végétale la plus produite au monde, très appréciée dans le textile. Il peut être cultivé selon deux modes d'agriculture : conventionnelle ou biologique, ce qui détermine son impact environnemental. 

La culture biologique du coton est évidemment la plus écologique, mais aussi la plus éthique. 

De la semence de la graine à la récolte de la fleur, le coton bio est cultivé sans pesticides, insecticides ou engrais chimiques, et sans OGM. Les producteurs utilisent des engrais et insecticides naturels, qui ne nuisent pas aux écosystèmes environnants, n'épuisent pas les sols, et ne sont pas toxiques pour les hommes qui travaillent sur la chaîne de production. Le coton biologique permet également d'économiser de l'eau par rapport au coton conventionnel : les sols biologiques retiennent mieux l'eau et l'humidité car ils contiennent plus de matière organique. 

De plus, les produits toxiques utilisés dans la culture du coton conventionnel requièrent une certaine quantité d'eau pour être dilués, ce qui n'est pas le cas pour le coton bio. 

Le coton biologique permet ainsi de diminuer le besoin en eau pour sa production.

Aujourd’hui, le label qui garantit le mieux des textiles en coton biologique et écologique tout au long de la chaîne de production est le label GOTS (Global Organic Textile Standard). Il garantit aussi que les tissus ou produits labellisés ont été fabriqués dans le respect et la dignité humaine et des conventions de l’Organisation Internationale du Travail.

GOTS est un organisme indépendant de certification du coton bio; la labellisation des tissus, produits ou marques est payante. Notre coton bio est certifié GOTS.

 




LES FIBRES NATURELLES ARTIFICIELLES


La viscose, le modal et le lyocell sont 3 tissus obtenus par le filage de fibres obtenues à partir de pulpe de bois.



Photos : Tencel™

 

 

La viscose EcoVero :

 

La viscose Lenzing* Ecovero est produite à partir de pulpe de bois issu de forêts durables, transformée en fils grâce à des solvants chimiques. Le tissu final est une viscose écologique, solide et respirante, comparable à la soie pour sa douceur et sa fluidité. 

La viscose traditionnelle est fabriquée principalement en Inde dans des usines souvent très polluantes et peu contrôlées. Les produits chimiques utilisés dégagent des gaz nocifs. Les déchets chimiques ne sont pas filtrés et recyclés et sont donc évacués dans les eaux usées, voire même dans les cours d’eau aux alentours, contaminant les nappes phréatiques et donc les populations à proximité, et provoquant une disparition progressive de la faune. 

Pour éviter les effets néfastes de la production de viscose traditionnelle, Lenzing a donc développé la viscose EcoVero utilisant un procédé de transformation de la pulpe de bois en tissu qui suit des normes environnementales très strictes imposées par le label européen “Eco Label”. Ce label est attribué uniquement à des produits dont l'impact environnemental est faible sur toute la chaîne : matières premières, fabrication, distribution et fin de cycle de vie.

 

 

Le Modal :

Le modal, très similaire à la viscose, est aussi obtenu par le filage de fibres de cellulose de bois (principalement du hêtre).

Le processus de production du modal est presque exactement le même que celui de la viscose, mais les fibres utilisées dans le modal subissent davantage de traitement, ce qui rend le produit final plus fort, plus léger et plus respirant.

Il est aussi plus écologique que la viscose car des concentrations plus faibles d'hydroxyde de sodium sont utilisées pour le fabriquer. 

Le modal est un textile innovant pouvant être utilisé seul, ou associé avec d'autres fibres comme le coton et/ou l’élasthanne. Son avantage principal est sa douceur.

Les textiles faits à partir de, ou contenant du modal, peuvent rester souples et doux même au bout de plusieurs lavages et résistent aux rétrécissements.

Le modal est une matière écologique, car sa production demande une consommation d’eau et d’énergie beaucoup moins importante que d’autres matières textiles (10 à 20 fois moins de consommation d’eau que la culture du coton traditionnel).

 

 

Le Lyocell :  

Le lyocell est très similaire au modal. La fibre est produite à partir de pulpe de bois - comme l’eucalyptus ou le bambou.

Sa technique de filature nécessite une solution organique qui remplace l'hydroxyde de sodium (utilisé dans le modal ou la viscose Ecovero)  et évite un maximum la pollution des eaux utilisées lors de sa fabrication, ce qui en fait un produit vert à faible impact environnemental. 

Ses avantages sont sa douceur, son toucher proche de celui de la soie, son élasticité et sa résistance. Il peut aussi avoir un aspect brillant. 

Il permet de réguler la transpiration et de neutraliser les odeurs. Grâce à son absorption rapide des liquides, il empêche la formation des bactéries en surface du tissu et donc les odeurs, le rendant ainsi hypoallergénique.



Cette liste n’est pas exhaustive mais vous présente les principaux textiles d’origine naturelle. On espère que maintenant vous y voyez un peu plus clair et comprenez mieux ce que vous portez !




* Le groupe autrichien Lenzing™ est le spécialiste des fibres cellulosiques en Europe. En plus de la viscose Lenzing EcoVero™, il produit le Tencel™ Modal et le Tencel™ Lyocell. Il a développé des procédés non-toxiques et respectueux de l'environnement qui permettent de récupérer jusqu'à 95% des matériaux utilisés dans la production du Tencel Modal, ce qui minimise l'empreinte carbone globale du textile. 

Toutes ces fibres sont dérivées de bois de forêts durables, certifiées FSC (Forest Stewardship Council) ou PEFC (Pan European Forest Certification) et contrôlées, et sont produites selon des processus respectueux de l'environnement.

Les fibres cellulosiques du groupe Lenzing définissent une nouvelle norme de durabilité, de confort naturel et d’éco-responsabilité.




Photo intro par Daria Shevtsova from Pexels

 

Sources : 


 

 

Plus d'articles

0 commentaires

Laisser un commentaire